Accueil

"Arche@, Revue électronique en archéologie" est la première épirevue CNRS (InSHS) archéologique. Elle propose un support de publication rapide (au fil de l’eau), de qualité (évaluation par les pairs en simple ou double aveugle), multilingue (français et anglais autorisés, avec résumés possibles en langues locales) pour des recherches archéologiques résolument transdisciplinaires croisant anthropologie, sociologie, géographie, patrimoine, histoire,, sciences de l’environnement et archéosciences.

Les numéros seront organisés en séries en fonction des thèmes abordés. D’ores et déjà sont identifiées deux séries : la série ASE (Archéologie, Sociétés & Environnements) et la série Asie-Indo-Pacifique.

Adossées à une rédaction synthétique (articles courts et rédigés clairement) toutes les données brutes pourront être publiées et mises à disposition grâce à un lien et/ou un identifiant qui y renverra permettant ainsi de créer des corpus, des catalogues enrichis, bases de données, SIG, etc.

L’épirevue propose des délais d'évaluation et de relecture plus courts que dans les revues traditionnelles (évaluation 3 mois max. ; travail éditorial 6 mois max. et 3 mois max. pour les corrections par l’auteur).

La revue est constituée de plusieurs rubriques :

1)    Articles de synthèse structurés autour d’un thème commun. Ils résument des recherches abouties (20 pages et 15 illustrations maxi).

2)    Chroniques (15 pages et 5 illustrations max.) qui font état des recherches de terrain en cours.

3)    « Rising stars » qui permet de publier une recherche originale sous une forme courte (5 pages max) d’un jeune chercheur/doctorant/postdoctorant et lui offre la possibilité de publier ou une « position de thèse » retenue par le Comité pour son caractère novateur et son excellence.

4)    Une rubrique collaborative « débats ». Elle cible des travaux à caractère exploratoire risqué et des questions épistémologiques. Elle propose une tribune pour un chercheur plus confirmé qui lance un sujet et sollicite ses pairs pour débattre d’une recherche à caractère original. Il peut aboutir à un état de la question sous la forme d’un papier co-signé.

Des volumes thématiques hors série rassemblant des actes de colloques peuvent également être proposés.

Des consignes aux auteurs seront mises en ligne, ainsi qu’une politique de publication (HAL et ArXiv pour les internationaux) et une feuille de style Zotero sera fournie.

Arche@ est constituée de dossiers thématiques qui correspondent aux différentes spécialités de l’archéologie qu’elles soient aréales ou disciplinaires et qui seront conçus au fil de l’eau.

La plateforme « Episciences » qui l’héberge offre le Libre accès et une bonne visibilité aux auteurs avec une remontée de la métadonnée normée et structurée qui garantit une pérennité d’accès au document. La soumission des articles se fait par un dépôt préalable dans une archive ouverte. L’originalité de l’épirevue réside dans une sur-couche de peer-reviewing (évaluation par les pairs) où apparaissent tous les états de l’œuvre (et potentiellement ses évaluations), répondant ainsi aux exigences de transparence des sciences ouvertes et de logique collaborative. Cette épirevue fait partie des revues du pôle éditorial de Maison Archéologie & Ethnologie, basée à Nanterre.

- Bérénice Bellina, CR CNRS, UMR7055 PréTech, rédactrice en chef, responsable série "Asie Indo-Pacifique"
- Christophe Petit, PR université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UMR7041 ArScAn, rédacteur en chef, responsable série Archéologie-Société-Environnement (ASE)
- Ségolène Vandevelde, doctorante, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UMR7041 ArScAn, co-responsable série Archéologie-Société-Environnement (ASE)
- Responsable secrétariat de rédaction : Astrid Aschehoug, USR3225 MSH Nanterre (MAE - Maison Archéologie et Ethnologie, René-Ginouvès)
- Chargée de communication et responsable technique : Sara Tandar, USR3225 MSH Nanterre (MAE - Maison Archéologie et Ethnologie, René-Ginouvès)